Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi va la vie... épisode n° 25.. Je peux enfin ecrire... Ca fait du bien!

13652835_519668104903254_762886884_n.jpg
Dimanche 18h45 … il fait encore très beau
Ce ne sera pas un vrai : Ainsi va la vie comme d’habitude ; juste l’envie de vous dire que depuis deux jours mes mains ont repris possession de mes bras et qu’en plus de ma plume j’arrive enfin à utiliser mon clavier.

 

Une semaine où je n’ai rien fait que lire et marcher… Rien faire.  Ça m’est généralement impossible. Quand je ne fais rien j’ai l’impression de perdre mon temps, vous aussi ? Vous voyez… et même si je dois me reposer je culpabilise de ne rien faire. Mais là ! Je me suis laissé porter ; toute façon même si j’avais voulu  c’était physiquement impossible.

 

J’ai juste d’un doigt malhabile ajouté une ligne à un bouquin ; pas celui dont je vous ai dévoilé un extrait, un autre en plein chantier :

 

-Est-ce que tu m’aimes encore ? Il pensa cette question avec tant de doutes et espoir qu’il craint un court instant l’avoir formulée de vive voix. Elle lui sourit. Ses yeux pétillaient. Il baissa légèrement les siens et s’aperçut qu’elle ne portait plus le collier en argent qu’il lui avait offert et qui même après leur rupture n’avait jamais quitté son cou.

-M’as-tu vraiment jamais aime ? C’était ça la vraie question qu’il se posait. Car lui, plus que de l’aimer en été encore et toujours  éperdument amoureux.

                                                                …………….

Et puis aujourd’hui j’ai terminé le texte de  la chronique « Tout pour la musique » consacré à Angela AMICO qui paraitra dans le journal de mon ami François au mois de septembre.

Non je ne peux pas vous le dévoiler mais je ne résiste pas à l’envie de vous en faire partager le début et la vidéo qui correspond à mes affirmations…

 

 Le hasard est curieux il provoque les choses...  

Et c’est ainsi que naissent les belles histoires.

 

Mais… la jolie Angéla aurait-elle pu présager en coachant Christian Delagrange sur la version française de « Ti Amo » que son interprétation, qui ne devait être qu’un guide serait retenue pour donner naissance à un extraordinaire duo ? Et surtout, que ce « Je t’aime » sorti de sa chrysalide italienne pour devenir un sublime papillon français serait dès les premiers battements d’ailes l’étincelle d’un merveilleux coup de foudre et d’un amour qui dure à la ville comme à la scène sans discontinuer ?...

 

 

 


 

( A suivre ..)

 

Je vous embrasse

 

Williams   



14/08/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres