Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi va la vie... épisode n°37 ...SPECIAL NOEL

Chers amis ; Joyeux Noël et bonnes fêtes.

 

Tétière Ainsi va la vie.jpg
Je sais; je suis un peu short. Il ne reste que quelques heures avant cette soirée de fête.J’aurais pu m’y prendre avant mais c’est pas grave, comme dirait une amie chère à mon cœur : « Ca va l’faire ! » l’important c’est que je ne vous oublie pas ; et je ne vous oublie pas. Sophie.. Patricia.. Bernadette... Florence... Olivier... Michel …Chrystelle… Valérie… Marie… Evelyne… François.. Jean… Helene… Christine… Fiona… Rachel…et tous les autres je vais y passer la soirée merci de ne pas m’en vouloir !

 

Je n’ai pas envie de vous parler de tout ce qui va mal avant de  conclure par un: J’aimerais…et patati et patata.. Évidement.

Non, comme d’hab., C’est juste un petit mot entre nous.

 

 

Difficile de tous vous citer!  vous êtes presque mille dont un peu plus de 190 qui s’intéressent régulièrement  aux petites bêtises que je poste, et quelques milliers à suivre les articles et les chroniques que j’essaime de-ci de-là. 

Cette soirée et demain doivent être magique en famille entre amis en musique ou devant un écran peu importe ; on fera des vœux pour l’année 2017 dans une semaine à venir ;  aujourd’hui c’est Noel.

 

Nous avons tous ou presque connu de merveilleux Noëls où les tables, même immenses, paraissaient trop petites. Des Noëls de rêves, des Noëls que l’on se remémore comme presque historiques en citant chaque nom, chaque prénom, de ces présents dont certains, qui nous regardent de la haut, qu’on aimerait bien avoir juste pour quelques heures encore tout près ;   Des noëls de la petite enfance ou l’on faisait semblant de dormir en essayant de rester éveillé pour entrapercevoir le grand bonhomme en rouge. Des noëls en amoureux, des noëls pour la première fois avec les enfants, des noëls entre frères et sœurs…   Des noëls d’ado ou l’on s’emmerdait sans être conscient de l'instant mémorable  qu’on vivait. Encore des noëls d’ado où l’on pensait si fort à ce premier amour qu’on croyait éternel  qu’inconsciemment on en devenait tout rouge face à la question : A quoi tu penses ?  Comme si nos parents pouvaient lire dans nos pensées. Des noëls tristes tapis dans la solitude et des noëls lourds de chagrin  ou l’on ne laisse rien transparaitre et donnons l’illusion que tout roule à merveille.

 

Mais ces mauvais noëls ne doivent être ou devenir que des souvenirs sombres justes utiles à mettre en relief les autres plus beaux et plus lumineux.  A tous ceux qui sont seuls ce soir réellement seuls ou même accompagnés mais seuls dans leur cœur…

 

Dans la vie tout est provisoire ; les temps changent la roue tourne. L’hiver n’a jamais fait place à l’hiver Il y aura obligatoirement un printemps même s’il semble tarder… Un jour il fera doux puis chaud… Y’a toujours un soleil qui brille…

 Surtout il faut croire au père noël ; il existe et les belles choses aussi … il suffit souvent d’y croire.

 

Ce soir, demain et la semaine à venir je vous souhaite tout le bonheur du monde et je vous embrasse tous très fort

(Ainsi va la vie…)

 

A suivre

 

Williams

  



24/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 110 autres membres