Articles et chroniques

Articles et chroniques

PRISME allume le feu !!!...

 

A47A3029 BR.jpgVendredi soir à  Lambesc

«La cantine Gourmande» nouveau lieu incontournable pour l’excellence  de sa cuisine et sa  scène généreusement ouverte aux nouveaux comme aux talents consacrés recevait pour la cinquième fois le Groupe PRISME.

Didier le patron semblait ravi car la salle était pleine. Et notre Didier, cuisinier et mélomane, encore plus heureux quand à la fin de la soirée j’ai entendu nombre de clients lui faire part de leur satisfaction.

Mais quand la musique est bonne et qu’en plus l’assiette est gouteuse….que demander de mieux ?  Et bien avec PRISME, vendredi il y a eu mieux, beaucoup mieux car le groupe, emmené d’abord par Antoine Lentini, qui possède un répertoire personnel avec lequel ils préparent d’ailleurs leur premier album dont la sortie est prévue pour début 2016, aurait pu se contenter d’un tour de chant classique ; un concert dans la plus pure tradition rock et cela aurait certainement suffi  à  ravir les spectateurs comme à chaque fois. 

Mais non,  ce soir PRISME a montré tout l’étendue de ses capacités et de son talent en ouvrant  d’autres   facettes,  une autre  maîtrise de la musique dans ses diversités, d’autres visages. PRISME a  décloisonné  les styles  en  divisant son show en trois temps : Le premier pop soul, le deuxième, Rock and blues, et le troisième rock pur et dur dans la plus pure tradition. Ce rock qui roule des épaules et vous donne des fourmis dans les jambes… Vibrations frissonnantes que certains n’ont pas hésité a assouvir en se laissant aller à danser…

 

A47A3180 BR.jpgLe public était entré en osmose avec le groupe et inversement et chacun jouait le jeu pour que cette communion perdure le plus longtemps possible et garde toute sa magie. Arnaud, qui en plus d’être un formidable guitariste, a d’instinct tout compris de cet art de la scène qui consiste justement à ne pas y rester pour aller plus loin  et partager avec le public, s’est donné à fond comme il le fait à chaque fois mais ce soir peut-être un peu plus encore. Ce soir l’artiste a dépassé le musicien, pour le plus grand bonheur de l’entourage. Il a su   jouer  dans et avec  la salle, à genoux parterre, en s’attablant,  debout sur une chaise ou en frôlant avec sa guitare un  public conquis et  devenu par magie acteur.

 

Il y eut aussi quelques moments qui laisseront en tous cas pour deux clientes Eléonora et Virginie des souvenirs qu'elles raconterons longtemps, lorsque entrainées par Antoine elles devinrent les choristes improvisées du groupe mais  sur la scène, excusez du peu,  avec les musiciens comme de vraies pros  pour interpréter  la chanson : « It’s a road Jack ». Bravo mesdames,  car cette chanson n’a que l’air facile…Bravo !  


A47A3154.JPGEt si, comme je le prédis sans avoir aucun talent de medium mais juste une vie d’expérience artistique donc un brin de recul,  quand  PRISME aura atteint  les sommets que j’imagine toutes les images de ce soir deviendront des souvenirs avec une toute autre résonance et marqueront les esprits… certain diront : « j’y étais ! »  Nous en reparlerons c’est une évidence!   

Il y eu aussi de merveilleuses reprises interprétés par Arnaud  et  Finesse le nouveau bassiste qui s’est si bien intégré au groupe que le coté nouvel arrivant ne se ressent plus du tout. Je ne vous parlerai pas des interprétations d’Antoine Lentini qui par son travail et la recherche permanente de la perfection me bluffe m’a bluffé et me bluffera longtemps...

Je ne voudrais pas oublier deux personnes plus qu’importantes dans ce groupe si fortement unie : Samuel le batteur  qui se ballade avec 

A47A2636.JPG

une telle aisance qu’on a l’impression que les baguettes jouent toutes seules et Chritophe Cerveau omni présent qui sans être ni musicien ni chanteur est l’incontournable du groupe; manager, psy, taxi, réparateur, nounou et j’en passe…   Sans lui il manquerait quelque chose de primordial  à l’âme du groupe.

 

Trois heures de concert, trois heures d’amour partagé, trois heures ou personne n’a pensé à autre chose qu’au plaisir de l’instant présent…

Trois heures ;  quand on est devant la scène c’est une chance et un bonheur …

Trois heures quand on est devant les projecteurs c’est simplement énorme !

Bravo les artistes !

 

Williams Franceschi

Crédit Photos (et complicité de reportage) : Maguy Lentini



20/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres