Articles et chroniques

Articles et chroniques

Olivier BERANGER

Concerts du festival de la chanson française
Lundi 05 Octobre  à la Fontaine d’argent

Olivier BERANGER

EMOTION… Enorme…. EMOTION !!!

DSC02122.JPGLa salle bruyante est bondée, la moindre marche est occupée. Et puis, lentement  les lumières se tamisent, les chuchotements s’essoufflent avant  un bref vrai silence, puis une voix off. Une voix posée, grave, suave qui s’impose et domine dans ce clair-obscur velouté. La voix ! La voix d’Olivier Beranger qui en quelques phrases signe sa préface avant de nous ouvrir les premières pages du livre de son concert.

Olivier nous promet un concert unique et exceptionnel écrit spécialement pour cette soirée  et pour le festival de la chanson française d’Aix en Provence. Et toujours avec cette voix et ce phrasé qui oblige à l’écoute, il rend hommage à tous ceux qui, bénévoles, permanents et intervenants donnent de leur temps et de leur énergie pour que cette belle initiative fonctionne sans oublier de remercier chaleureusement  Patricia Pélissié pour son dévouement. Etrangement on n’est pas dans les congratulations habituelles et sa brosse à reluire aux poils plus ou moins longs, mais dans la plus profonde sincérité et chacun le ressent.

Ses mots,  sa voix et le message qu’ils portent  font couler dans la salle une nappe de brume apaisante qui nous touche, nous envahit, nous submerge. Un nappage doux et soyeux qui dispense dans l’DSC02123.JPGassistance un parfum envoutant d’EMOTION.

Et puis, Olivier s’assoie, prend sa guitare et avant de chanter, se ravise comme pour  terminer une phrase interrompue trop tôt pour et y rajouter juste quelques mots. Quelques mots pour donner une information presque sans importance.  Quelques mots jetés entre deux parenthèses au milieu d’un chapitre, mais  jetés avec  pudeur et retenue. Olivier nous annonce que le concert de ce soir sera sa dernière apparition en public. « Pour des raisons de santé je vais me diriger vers autre chose ». Des raisons de santé ? On pourrait penser au pire du pire, mais il nous rassure il s’agit de problèmes auditifs. Mais dit-il la vérité ? Oui surement… Au fond personne n’est rassuré. L’émotion est encore plus grande.

« Je voulais que ce dernier, ce soit ici, avec vous… » Et Olivier remercie à nouveau Patricia et son équipe. Je me retourne. En fond de salle je peux voir Patricia et le staff du festival. À cette distance on distingue parfaitement les yeux humides et les mains en prière sur les visages qui dissimulent des larmes et la boule dans la gorge…. EMOTION !

Olivier accorde sa guitare et sans nouveau temps mort attaque. Il attaque sans micro et il chantera toute la soirée ainsi : Guitare et chant sans micro juste en se servant de l’acoustique de la salle. Il va alterner chanson et lecture de poèmes L’ambiance et le décor s’y prête ; une lampe, une table, la voûte du lieu, tout se prête à créer une atmosphère de veillée où le poète conte et chante de belles histoires.

Les mélodies coulent sans heurt fluides et translucides comme de l’eau de source entrainant dans son sillage des mots simples dans un merveilleux maillage poétique qui nous touchent tous. Ses chansons, à la première écoute paraissent si simples, tellement abordables et compréhensibles. Mais pour celui qui sait, les vers ont été travaillés et retravaillés  jusqu’à l’extrême. Poncés, limés, ajustés, polis, pour ne rien laisser paraitre à part  cette évidente facilité.

Que c’est bien écrit ! Que son phrasé est beau, élégant, subtil. Combien de double sens, de sentiments secrets, de lourds vécus se dissimulent derrière le renvoi d’une ligne ou d’un couplet. J’en ai relevé une dizaine. Un travail d’art, d’artiste et d’artisans pour devenir Maître Mot. Toutes ses chansons constituent une merveilleuse œuvre bâtie avec talent finesse et passion.

Si c’était son dernier concert je devrais me réjouir d’y avoir assisté comme le témoin d’un instant mémorable. Mais non, je ne m’en réjouis pas, j’aimerai ne pas avoir eu ce privilège. J’aimerai qu’il continue. Qu’il continue à nous bercer et à nous émouvoir encore très longtemps

Merci le poète ….Bravo l’artiste

Williams Franceschi

  



06/10/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres