Articles et chroniques

Articles et chroniques

Les Echos du festival d'Avignon : Anne Cangélosi dans Mémé Casse-bonbons

 

Anne Cangelosi - Mémé casse-bonbons - On n’achève pas les vieux - Théâtre Le Forum

Mise en scène: Alexandre Delimoges

 Superbe et surprenant: J'en vieux encore!

 

Quand j’ai vu la déjà longue file d’attente le long du trottoir devant le théâtre  se rallonger de seconde en seconde j’ai cru un court instant que ce public en masse attendait l’ouverture des portes de plusieurs spectacles… il s’en joue 1500 actuellement sur Avignon … Mais non, pas du tout,  ils attendaient sagement leur billet à la main d’entrer dans la salle  pour voir et écouter le onewoman-show d’Anne Cangelosi dit : Mémé Casse-bonbons.

 13689828_521037424766322_102981974_n.jpg

 

A 17h la salle était bondée ! Et à 17h05 une mémé de 84 ans qui en parait 83 avec un parfait accent provençal  et pas du midi, c'est la différence entre un portrait et une caricature, entrait en scène pour tenir compagnie et blaguer un peu avec Honorine allongée sur son lit d’hôpital. Et à partir de là ; tout  est prétexte pour cette octogénaire à l’œil  vif et l’esprit réactif   pour donner son avis sur tout,  critiquer,  raconter, brocarder, faire preuve de mauvaise foi, être ou paraitre  méchante,     mais lucide ; ça j’en suis certain.  Une vraie mémé casse-bonbons…

 

Mais tout ou presque après analyse et éclats de rires, tout ou presque n’est que pure vérité. Elle nous fait rire parce qu’on sait qu’elle a souvent raison et qu’on n’oserait pas en dire le millième. Elle nous fait rire mais elle nous fait aussi réfléchir sur les conditions des  personnes âgées.  Vous voyez je n’ose pas dire les vieux... Elle, elle ose.

Elle déteste son neveux elle le dit. mais elle dit aussi pourquoi… c’est cruel ? Peut-être.  Oserions-nous en faire autant… elle nous raconte sa vie, son parcours, pourquoi elle a vendu des sex-toys après avoir vendu des Tupperwares, pourquoi son village est bien mieux que le village d’en face. Elle nous entraine aussi à souffrir avec elle dans un passage que je ne déflorerais pas mais qui m’a fait monter les larmes aux yeux et puis elle virevolte et vous ramène à des réalités qu’il faut regarder avec humour faute d'amour. Ce fut si passionnant, si prenant parfois si touchant que   J’en ai oublié que mémé-casse-bonbons se prenome  Joséphine comme j’ai oublié que Joséphine Casse-bonbons s’appelle  Anne Cangelosi tant elle est son personnage au point de faire oublier que c’est un rôle.

 

Vous pouvez peut-être aller au festival d’Avignon sans passer à 17h au théâtre Le Forum 20 place de l’horloge… mais alors faites un détour ; elle est souvent devant la porte du théâtre pour accueillir son public… Si elle apprend que vous avez lu cet article et que vous l’évitez… Nom de Diou !  Elle va vous dire deux mots et  elle a le verbe vert et canne agile la mémé ; méfiez-vous…

       

Anne Cangelosi formidable comédienne est sans conteste la fille spirituelle de Zouc et Coluche. Le texte qu’elle nous sert ; elle l’a écrit il y a plus de 25 ans en s’inspirant des souvenirs de sa grand-mère et son texte si finement ciselé, n’a pas pris une ride ; preuve que derrière l’actrice de grand talent se cache un excellent auteur.

Bravo l’artiste !

 

La plume & l'image

Williams Franceschi - Sophie Vernet



13/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 104 autres membres