Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi va la vie (Hors-série)… Spécial : Commémoration du 7 Février 1967

 

12204351_439908352879230_296242934_o copier.jpg

Aujourd’hui est une date importante

On fête le : 7 février 1967

Mais que fête-t-on exactement ?

Essayez d’entendre en lisant mon texte la voix d’Alain Decaux…

 

Mais… que s’est-il vraiment passé le 7 février de cette année-là dans le 12 ème arrondissement de Paris ?... Oui que s’est-il passé de si important pour que 50 ans plus tard on en parle encore ? A vrai dire le début de l’histoire a dû probablement  débuter dans la nuit du 7 Mai 1966. Et oui le 7 mai 66. D’abord on a retrouvé en méditerranée une bombe H perdu par les américains, oui une bombe H. Mais la vraie bombe qui nous préoccupe aujourd’hui c’est une bombe S … S comme Sophie

 

C’était un jeudi. Un Jeudi ce jour béni  à toute son importance car c’était le jour de repos pour les institutrices de l’époque et la maman  de Sophie était institutrice.  Aucune trace écrite ne pouvant prouver avec précision  l’heure exacte rien ne dit que tout ça n’a pas commencé dans l’après-midi. Une belle histoire d’amour  qui neuf mois plus tard allait donner une petite fille dont nous fêtons aujourd’hui le cinquantième anniversaire.

 

12080249_433567920179940_309677634086270317_o - Copie.jpg

Mais  si en 1839 Arago n’avait pas, en améliorant le daguerréotype, inventé l’appareil photo moderne jamais son frère Didier ne lui aurait offert son premier appareil photo et donc jamais cette vocation n’aurait vu le jour.  Vocation qui fait de Sophie aujourd’hui l’une des meilleures Photographe de l’avis de tous et la meilleure à mon avis….

 

Revenons à la réalité. Sophie est une amie sincère, généreuse dont il me parait difficile d’énumérer les qualités de cœur et d’âme. J’ai eu le plaisir de couvrir avec elle nombre d’évènements artistiques ; galas, concerts, festivals et travailler avec Sophie c'est plus qu’un plaisir ; c’est un bonheur.

Son œil est tellement fin tellement aguerri qu’elle devine avant que j’ai eu besoin de la lui demander la photo que j’espérais.  Au point de signer nos articles «  L’image & la plume » Parfaite osmose.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1454967_476442589225806_5852111901599394312_n.jpg
11164126_355501751319891_697058587_n.jpg

 

Pour conclure avec des vers empruntés a je sais plus qui je te dirais:

 

Il y a des imaginatifs

Qui tirent les mots par les tifs

Et pillent   le vocabulaire

Il ne me reste qu’un chétif

« Je t’aime » et c’est définitif

Y’a plus rien dans mon dictionnaire

 

Et surtout rien de mieux

Pour te souhaiter un merveilleux anniversaire

 

Ton ami

Williams



07/02/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres