Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi va la vie… épisode n°60… PAS EU LE TEMPS

 DSC02832.JPG
Pas eu le temps de vous préparer une chronique sur un sujet précis… pas eu le temps.

 

 

Ha le temps ! Je voulais vous parler de Sophie Darel et de son dernier livre  « Moi vieillir plutôt crever » et vous agrémenter tout ça de très jolis souvenirs et quelques anecdotes sympa,  du temps, où comme elle, je vivais de ma voix en empruntant celles des autres… Qu’est-ce qu’elle était jolie Sophie ! Waouh… Elle l’est encore évidement, mais a 29 ans avec ces yeux qui lui mangeaient le visage…et quel visage... Bon ce sera pour plus tard.  Je l’ai bien eu au téléphone, notre Sophie Darel nationale , Mais je n’ai pas reçu son bouquin. La prochaine fois.

 

41JDFuVCCbL__SX324_BO1204203200_.jpg
Y’a plein de sujets que j’aurais pu aborder
 ; dont un qui me tient à cœur : « La solitude ». Pas toujours triste pas toujours gaie non plus. Bécaud chantait : La solitude ça n’existe pas très belle musique mais le texte est de Pierre Delanoë qui ne devait pas savoir combien c’est lourd de vivre seul !  Parce que la solitude ; ça existe est c’est un redoutable fléau.

 

L’écriture d’un « Ainsi va la vie… » : On dirait pas, mais ça demande pas mal de boulot , Beaucoup de plaisir mais quelques heures de travail; surtout si je veux que ça glisse, que ce soit facile, que vous éprouviez du plaisir à la lecture, et que vous puissiez  croire que j’ai pondu mon texte en quelques minutes comme une improvisation spontanée. Et oui il faut du temps et le temps ces dernier temps c’est cher et je dois être fauché puisque je n’arrive pas à m’en offrir plus que le minimum syndical…

 

Je voulais vous parler de ce tennisman français qui pelote une journaliste et l’embrasse en direct contre son gré... Je voulais juste exprimer mon mépris pour ce genre d’individu inconscient de leurs gestes et surtout l’envie de lui tirer deux baffes, ca c'est dans ma nature y'a des situations on ne devrait même pas avoir a discuter. D’ailleurs j’ai du mal à croire que personne ne soit intervenu. J’ai dit que c’était un petit con ? Non ? Normal je pense que c’est un grand con ! A moins ; et le doute m’envahit que tout ce cirque ne  soit qu’un coup monté pour faire le buzz. Allez savoir ?

 

Donc, j’ai rien préparé.

C’est pas très pro… je le reconnais. Bien sûr j’ai depuis longtemps dérèglé les horloges du temps ; je vis des journées de 28 à 29 heures, je me lève souvent la nuit pour peaufiner des bricoles et pourtant chaque jour  me semble ne durer qu’une matinée, chaque semaine un week-end et chaque mois une semaine… Je viens de m’apercevoir de mon  âge en relisant ma carte d’identité au guichet d’une banque et surtout en redécouvrant la photo de mon permis de conduire. Stupéfait, j’ai cru à une erreur. Je plaisante... Quoi que ?! Du coup, du coup c’est le mot à la mode chez les djeuns, du coup  en rentrant je suis retourné dans la salle de bain pour analyser mon visage et me dire deux mots de moi à moi en tête à tête.

 

Mince, y a quelques mois à peine j’avais des cheveux long et personne ne me donnait mes 27 ans… et en quelques saisons, quelques noëls, dont je ne me souviens même plus des cadeaux que le barbu de chez Coca-cola m’a apportés je suis au seuil de la retraite… Y’a un truc qui cloche ! C’est un mauvais film… Si c’est ça le résultat du réchauffement de la planète ; alors  je suis tout bouillu.

La seule chose, parmi tant d’autres, qui soit en corrélation avec mon âge c’est qu’il ne me viendrait pas à l’idée de regarder avec des yeux gourmands des jeunes femmes qui pourraient être mes filles. Je les trouve souvent belles, jolies, fraiches, mais étrangement je ne suis attiré que par des femmes nettement plus mures.

 

Hier encore, comme l’a si bien chanté Aznavour,  je courais le 100 mètres en moins de 11 secondes et j’avais une tablette d’abdos en acier. Aujourd’hui je n’en ai plus qu’un seul.  Un seul abdo beaucoup plus volumineux qui prend toute la place ou presque des huit précédents  et le 100 mètres… Mais pourquoi voulez-vous que je coure ? Franchement !

 

Car au fond si comme je vous l’ai dit le temps passe plus vite que prévu et si parfois j’ai la vague impression de ne pas avoir pris le temps de prendre le temps, ne vous y trompez pas je suis en parfait accord avec mon âge qui ne me dérange pas et je le vis très bien … On ne peut pas être et avoir été.   Croyez-moi et je vous en souhaite autant ; je suis bien dans ma peau. Juste que ma peau c’est un peu distendue il parait que je suis plus confortable…  Juste un peu de poids à perdre et tout ira bien. 

 

Bon tout ça pour vous dire que je n’ai pas eu le temps de préparer quoi que ce soit. J’ai travaillé sur nombres d’autres choses, une activité commerciale qui me gonfle mais qui remplit mieux le frigo que mes droits d’auteur ces derniers temps, les travaux dans ma maison, quelques textes commandés, une chanson dont j’ai reçu la maquette, une dont j’attends la mise en voix, une que je décortique pour y poser un texte, j’ai répondu à une tonne de courrier et à presque tous vos messages. Je n’ai pas repris l’écriture et la correction qui n’en finit plus de mon roman… Bref avec tout ça comment voulez-vous que j’arrive à écrire une chronique qui vous tienne en haleine jusqu’à la dernière ligne ?

Ainsi va la vie

 

(A suivre…)

 

Williams Franceschi

J’allais oublier : Je vous embrasse….

 

 

 

 

 

 

 



03/06/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres