Articles et chroniques

Articles et chroniques

Ainsi va la vie... épisode n° 26.. Les amis qui passent à la maison..

Dimanche  midi, un léger mistral balaye le ciel de toutes ses impuretés et caresse de ses doigts invisibles mais palpables les feuilles de l’olivier qui me fait face et les pins qui m’entourent.

 

Depuis quelques semaines et comme invariablement chaque année les visites  se succèdent. C’est à la fois normal et DSC02814.JPGplaisant. Normal parce que certains sont des parents ou des amis de longues dates que je ne revois bien souvent qu’en cette période estivale et d’autres ; nouvelles connaissances, que j’ai invitées parce qu’ils sont ce qu’ils sont et que je devine en plus de leur talents  une bonté d’âme que j’apprécie plus que tout.

Ce ne sont pas encore des amis mais certains le deviendront ou le sont devenus en quelques minutes. Car ne nous y trompons pas ; à moins de se laisser berner par le plus grand mytho et comédien de la planète, il ne faut pas longtemps pour faire le tour de certaines personnes. On peut, et nous l’avons tous été,  se voir trahi par des amis de trente ans que l’on croyait irréprochables, mais le croyait-on vraiment ? Et se sentir  en totale confiance avec des personnes en quelques jours, quelques heures, parfois quelques  minutes, juste en lisant dans un regard, une inflexion de voix, quelques gestes, de simples attentions, une manière d’agir ou de penser.

A vingt ans on se trompe, parfois pas toujours ; à soixante on peut se faire avoir, mais on a pris de la bouteille et les erreurs sont plus rares, toujours aussi douloureuses quand elles vous arrivent, mais plus rares.

 

Aujourd’hui, à part pour partager des passions communes, le plus souvent artistiques, mes amis ne me rendent pas visite par intérêt. Et quand bien même certains seraient tentés de me solliciter indirectement un article, une chronique ou que sais-je ? Tant mieux ! C’est que ma plume se porte encore bien et qu’ils lui accordent une certaine crédibilité. Devrais-je m’en plaindre ?

 

Mais ces dernier temps nous ne sommes  pas du tout dans ce cas de figure.  J’ai reçu avec plaisir tant nous partageons les mêmes passions François Deblaye pétri de gentillesse et de générosité qui l’espace d’un repas a quitté son habit d’attaché de presse pour redevenir François le chanteur, François conteur, François l’ami loin des strass et des paillettes. Que du bonheur comme dirait un de ses amis.

 

Au détour d’un reportage j’ai rencontré Angéla Angela Amico et même avant une visite à la maison  avec Christian Delagrange, la magie avait opérée. Peut-être parce que le soleil qui coule dans nos veines a chauffé les mêmes sols arides de ce sud que chantait si bien Nino Ferrer.

 

Plus récemment j’ai reçu un artiste hors normes dans tous les sens du terme et pourtant si ; tout simplement humain : Nicola Frassanito. Cet homme parti de rien n’a pas subi son destin ; il l’a écrit. Et s’il est aujourd’hui à la tête d’une entreprise de cosmétiques  florissante basée à Monaco qu’il gère de main de maître ce n’est que justice. Mais ce qui est fascinant chez ce personnage, fils de maçon et maçon lui-même, c’est qu’il n’a rien oublié. Inconsciemment il garde au creux de ses mains les cales épaisses que vous font pousser à la base des doigts les manches de truelles, les égratignures que laisse la rugosité des parpaings quand on les pose, les brûlures que les giclées maladroites d’un ciment acide ont laissées sur la peau… son corps n’a rien oublié et son cœur non plus.

Son parcours exemplaire pour tous ceux qui pensent qu’il suffit de claquer des doigts, il l’a résumé dans un petit livre qu’il offre avec ses produits.  Un tout petit livre ; comme si par humilité il ne voulait pas en faire des tonnes. Mais son histoire qui relève du rêve américain mériterait une édition d’au moins 500 pages. Avec un physique qui tient à la fois de Bud Spencer et de Lino Ventura, Nicola Frassanito aurait pu s’essayer au cinéma mais c’est pour l’instant la chanson, qu’il a toujours pratiquée, qui occupe le plus clair de son temps libre. Il a suffisamment bossé pour s’offrir le droit de se faire plaisir. J’aurais l’occasion de vous reparler de tout ça plus tard.

En plus Nicola est un personnage attachant et sensible. Parlez-lui de sa fille Olivia et ses yeux s’embrument. Derrière chaque réussite d’un homme il faut chercher la femme. Elle était à ses côtés, tout près, même à table c’est Véronique l’ange indispensable.

 Pour conclure ; si je devais résumer ma rencontre avec Nicola je dirai que dans la vie ; il y a ceux qui parlent et ceux qui agissent, ceux qui écoutent et ceux qui enregistrent et ceux qui dans une conversation posent des silences plus riches que de longues phrases.

 

PICT0015.JPGHier, en milieu d’après-midi c’était Flo et Franck Bersot  qui faisait escale sous les parasols de la terrasse. Deux artistes au sens le plus noble du terme. Elle comédienne, coach, metteur en scène et j’en passe lui ; l’une de mes plus belles découvertes de l’année. Nous avons refait le monde en mots et en chansons avec ou sans guitare. Mais comme ils avaient été pris dans des embouteillages et n’étaient arrivés qu’a 15h45 et surtout attendus   à Toulon pour 18h nous n’avions donc que très peu de temps et pourtant tant de choses à nous dire.

Comme convenu nous allions faire court! Mais passant comme je l’ai déjà écrit très vite du partage à l’osmose,  ils n’ont quitté la maison qu’à 20 heures. Et je pense que s’ils n’avaient pas été attendus nous aurions fini tard après le repas et qu’ils auraient dormi dans la chambre d’amis. Là j’effleure le sujet sinon ma chronique va faire 20 pages. Ce n’est que partie remise tant j’ai à écrire sur ces deux artistes auxquels je crois plus que vous ne l’imaginez.

 

Et dans quelques jours je recevrais mon amie Sophie Gourdin qui tourne sur Aix en Provence dans la série « Contact ». Mais Sophie ne vient pas chez moi, elle y est chez elle… « Ainsi va la vie.. »

Je vous embrasse

(A suivre...)

 

Williams

 



21/08/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres