Articles et chroniques

Articles et chroniques

ADDIE… LOLA M… ELODIE MARTELET… trois concerts, trois talents, trois bonheurs pour le public

 

Hier soir, dans le cadre du festival de la chanson française ; j’ai assisté a  deux ou trois, ca dépendant comment on compte, concerts ;  Addie, Lola M et Elodie Martelet.

Ce matin; réveil difficile mais après une balade dans le jardin sous un ciel clair dans la fraiche odeur de l’herbe mouillée, bercé par le champ des oiseaux en compagnie de ma chienne, je suis revenu de ce voyage pour me poser dans une douce réalité. Je survole le sujet  aujourd’hui avant d’y revenir dans les jours à venir tant il y a écrire.

 

1781574_10205059668683804_2556169337980415354_o (2).jpgADDIE, dont l’affiche très artistique qui jouait sur des ombres ne révélait rien de son visage m’avait laissé perplexe et les premiers échanges avant le spectacle, puisque pour des raisons de timing je ne pouvais pas l’interwever après, tout autant. J’ai craint un court instant que le courant ne passe pas. Elle s’absenta le temps d’enfiler une petite robe noire et revint vers le groupe qui attendait les derniers spectateurs avant qu’elle n’entre en scène.  Et puis miracle, l’espace d’une plaisanterie, la prise de quelques photos tout se délia ; même le tutoiement se substitua naturellement au vouvoiement de rigueur et la réserve précédente se colora d’éclats de rire.           

A peine assise derrière son piano, Addie entraina la salle dans son univers tout en pudeur entre clairs obscur et un bleu nuit qui n’appartient qu’à elle. Huit heures de piano par jour et dix ans de travail pour en arriver là ! Un monde dans lequel nous glissions dès les premiers accords sans aucune envie d'en sortir…  Il aurait fallu parfois fermer les yeux pour que les notes deviennent les images de ses textes mais on aurait perdu le plaisir de la voir jouer. Quand quelque chose est beau a-t-on besoin de le dire ? Une évidence ne s’analyse pas… Et c’était très beau. Merci Addie

 

14102755_1180578578630954_2017218806574846175_n (2).jpg
Lola M
assurait la première partie  d’Elodie Martelet avec quatre chansons. Je suis certain qu’elle aurait pu en chanter quinze ;  le public n’aurait pas décroché, bien au contraire ; il l’a suivait encore et encore presque hypnotisé par sa présence, sa voix  et la force de son talent. Elle a conquis la salle en quelques secondes mais surtout à aucun moment la magie n’a faiblie… Je ne l’avais croisée qu’une fois et écoutée uniquement sur le net. Je me languissais de la découvrir sur scène et ce fut une révélation. A tout  juste 17 ans, il est bien difficile de croire ; qu'elle ait déjà assimilé ce que beaucoup de ses ainés ont du mal à comprendre et que certains d’ailleurs ne comprendrons jamais. Quel talent !

 


elodie-martelet-2.jpg
Elodie Martelet
. Nous proposait : « The concert » en vedette. pari risqué mais pari réussi ! Elodie, que je n’avais pas revue sur scène depuis longtemps m’a ébloui. Il fallait laisser le temps au temps et l’artiste que j’ai redécouverte hier soir joue maintenant dans la cour des grands. Elle a su garder cette fraicheur et ce naturel qui plait tant a son  public  tout en devenant une vraie professionnelle ou rien n’est laissé au hasard et à l’improvisation. Bravo !

 

Ce fut une très belle soirée et comme un bonheur ne vient jamais seul… une surprise ; j’y ai retrouvé un des meilleurs guitaristes qui soit avec qui j’ai eu l’occasion de travailler, et dieu sait que j’en ai usé beaucoup, Léonard Ciravolo dit Nany… qui accompagne Lola. Qu’elle en profite bien ce musicien-là est exceptionnel !  Je vous en reparlerai

 

Bravo les Artistes

Merci Patricia Pélissié... Merci Christine Cumbo… Merci le Public

 

Williams Franceschi

       



07/10/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 104 autres membres